Condoleance : Lettre gratuite

Isabelle et Jacques de Nantes (44) : Nous étions vraiment embarrassés d’apprendre le décès du mari de la meilleure amie d’isa et nous ne savions pas comment lui transmettre nos condoléances. Tous nos essais pour écrire une lettre digne de ce nom n’ont été que des échecs cuisants. Nous avons découvert ce site qui permet de télécharger des modèles de lettre gratuite, ce qui nous a vraiment sortis de l’embarras.

Comment écrire une lettre de condoléances dans un moment si difficile ? Découvrez nos modèles de lettre gratuits :

Bien écrire un message de lettre de condoléances

Il n'est jamais facile de trouver les mots justes, le bon message, pour exprimer sa tristesse lorsque l'on perd un proche, un ami, ou un membre de sa famille. Pour vous épauler dans ce moment difficile, nous vous proposons des exemples et modèles de lettre de condoleances totalement gratuits. Les modèles de lettre de condoléances que nous vous propons de télécharger sont entièrement gratuits dans le cadre de l'utilisation d'un courrier, vous pouvez donc les copier ou vous en inspirer en toute sérénité. En revanche, toute copie / reproduction sur Internet est interdite.

Ami / amie, famille ou voisin - votre lettre de condoléances

Lettre à un ami qui a perdu sa femme
Lettre à une personne pieuse sur la perte de sa sœur
Lettre A une personne sur la mort de son fils
Lettre à une personne / un fils sur la mort de son père
Lettre sur la mort d’une mère ; un fils à son père homme pieux
Lettre à une dame / une femme / une veuve sur la mort de son mari.
Lettre à une dame / une femme pieuse sur la mort de son mari.
Lettre de condoléance à un homme veuf.
Lettre de condoléance sur la perte d'un parent quelconque

Lettre de condoéances pour une connaissance / un proche


Lettre 1 - Monsieur et Madame <...> nous venons d’apprendre la terrible nouvelle qui touche votre famille. Aussi nous tenons à vous adresser nos plus sincères condoléances. Sachez que nous nous joignons à vous, et vous invitons à croire en notre affectueux soutien.

Lettre 2 - Bouleversés par le malheur/le terrible évènement qui frappe aujourd’hui votre famille, nous tenions à vous adresser notre plus grand soutien. Soyez certains de notre bienveillante et indéfectible amitié qui, nous l’espérons, vous aideront un peu dans l’adversité.

Lettre 3 - Dans la tragique épreuve que traverse votre famille, je tenais à vous manifester mon plus grand soutien. Je prends part à votre douleur et espère profondément vous transmettre un peu de courage pour surmonter cette terrible nouvelle.

Lettre 4 C'est une nouvelle accablante que nous venons d'apprendre. Le départ de <...> retentit en nous comme un cruel coup du sort. Même si les mots ne suffisent pas, nous espérons que vous trouverez un peu répit et de réconfort parmi nos pensées.

Lettre de condoléances à une connaissance éloignée


Lettre 1 - Monsieur et Madame <...> ont appris la triste disparition de <...> et vous conjurent/prient d’accepter/ leurs plus sincères condoléances ainsi que l'expression de leur profonde estime/sympathie.

Lettre 2 - Attristés par la douloureuse épreuve qui frappe votre famille, nous vous prions de recevoir nos plus sincères condoléances ainsi que notre amical soutien.

Lettre à un ami qui a perdu sa femme

Mon cher ami,
Je comprends l’étendue de la perte cruelle que vous venez d’éprouver et ce n’est point pour vous consoler, mais pour pleurer avec vous, que je vous écris. Celle dont la mort vous afflige avait toutes les vertus qui distinguent les créateurs d’élite ; on ne pouvait trouver une meilleure mère de famille, une femme plus modeste et en même temps plus gracieuse ; sa douceur entretenait la paix et le bonheur autour d’elle ; c’était vous qu’elle aimait, vous qu’elle s’attachait à rendre le plus heureux des hommes.
Je sens que je déchire votre cœur déjà si cruellement navré ; mais, mon ami, que pourrais-je faire qui fermât votre douloureuse blessure ? Nous devons, à celle dont la mort vous laisse dans le deuil, un juste tribut d’éloges et de larmes. Puisse la part sincère que prendront tous vos amis, à votre peine, apporter quelques soulagement à votre immense douleur.
De tout cœur avec vous.

Lettre à une personne pieuse sur la perte de sa sœur

J’ai appris avec une vive douleur, monsieur, la perte que vous avez faite de mademoiselle votre sœur. Je m’en afflige avec vous ; j’avais l’honneur de la connaître et je l’estimais autant qu’elle le méritait. Votre fermeté et votre sagesse ont dû vous soutenir ; et votre piété vous a rappelé tous les consolations que la religion donne aux hommes dans ses tristes évènements.
Soyez donc assuré de la très grande part que je prends à votre chagrin et croyez moi, monsieur, votre désolé mais très affectueux ami.

Lettre A une personne sur la mort de son fils

Monsieur,
L’amitié que je vous porte m’a rendu aussi sensible qu’à vous la perte que vous venez de faire dans la personne de votre fils. Il faut être ferme comme vous l’êtes pour soutenir une si rude épreuve, car j’imagine votre douleur par la tristesse que je ressens moi-même.
Je souhaite que la sympathie de tout ce qui vous porte affection vienne adoucir un peu votre chagrin et je vous assure, en cette pénible circonstance, de ma très cordiale amitié.

Lettre à une personne / un fils sur la mort de son père

Monsieur,
Je déplore la perte cruelle que vous venez de faire en la personne de votre excellent et très respectable père. Il était aimé de tous ceux qui l’ont connu, et apprécié pour sa grande bonté et son extrême obligeance. Il emporte dans la tombe les regrets de tous ses amis qui reporteront sur vous l’affection qu’ils avaient pour lui. Je partage vivement votre affliction, et je vous prie de recevoir, monsieur, avec mes condoléances, l’expression de mon vif et sincère attachement.

Lettre sur la mort d’une mère ; un fils à son père homme pieux

Mon cher père, c’est le cœur brisé, les yeux pleins de larmes, que je vous écris pour déplorer avec vous notre affreux malheur. Nous avons perdu celle qui nous aimait le plus au monde et qui a tant souffert pour moi. A votre douleur, mesurez la mienne ; si je pleurais auprès de vous, mon cœur peut-être aurait quelque soulagement. Une seule pensée adoucira à la longue mon cruel chagrin : je crois voir ma mère en possession de la récompense qu’elle a méritée par tant de vertus ; Dieu ne dépouille l’âme du juste de son enveloppe terrestre que pour lui donner une gloire sans fin. Oui, mon cher père nous serons réunis à cette mère excellente et alors nos douleurs se changeront en joie. Pardon, mille fois pardon, si je déchire encore votre cœur ! Je voudrais vous consoler et je ne puis vous exprimer ce que je souffre. Ajoutez à la tendresse que vous avez pour moi celle que je trouvais dans le cœur de ma mère. De mon coté, je ferais tous mes efforts pour que mon amour et mon respect rendent plus supportable la douleur qui vous accable.

Lettre à une dame / une femme / une veuve sur la mort de son mari.

Madame, c’est avec une bien douloureuse surprise que j’ai appris le malheur qui vous frappait. Vous savez quels liens de vive amitié munissaient à celui dont nous pleurons la perte cruelle. Comment pourrais-je vous apporter des consolations et des encouragements lorsque votre douleur est si grande ? Et d’ailleurs les paroles sont impuissantes à calmer d’aussi profonds chagrins.
En cette terrible épreuve, la sympathie de tous vos amis vous donnera le réconfort dont vous avez besoin ; croyez à la mienne et veuillez agréer, madame, l’expression de ma tristesse et l’assurance de mes sentiments respectueusement dévoués.

Lettre à une dame / une femme pieuse sur la mort de son mari.

Madame, je ne chercherai pas à calmer votre douleur, je pleure avec vous. Celui que nous venons de perdre était mon ami ; il me l’avait prouvé par de nombreux services ; si quelque chose peut cependant modérer mon affliction, c’est le souvenir de ses vertus ; aujourd’hui il doit jouir de la félicité réservée aux hommes de bien. Vous savez, madame, qu’il l’a méritait, vous le témoin de toute les actions de sa vie. Que cette pensée au moins nous fasse nous résigner aux volontés de Dieu ; nous devons encore l’adorer quand il nous porte ses plus rudes coups ! Ce sont de grands avertissements pour nous détacher de ce monde, où nous ne faisons que passer. Nous reverrons celui qui nous fut si cher, madame ; Dieu laisse cet espoir à l’homme.
En attendant, songez que des devoirs sacrés, et votre tendresse même, vous retiennent encore sur la terre et vous obligent à supporter vos peines avec courage : vos enfants n’ont plu que vous, ils vous rappelleront à chaque instant leur excellent père ; que, votre douleur s’attenue en voyant revivre en eux celui qui n’est plus.
J’étais l’ami de votre respectable mari, c’est un titre que je n’oublierai jamais.
Veuillez agréer, madame, le même attachement pour vous et vos enfants ainsi que l’expression de ma douloureuse sympathie.

Lettre de condoléance à un homme veuf.

Monsieur et cher ami, je partage votre vive et légitime douleur, sans essayer aucune consolation inutile en de pareils chagrins ; il vous reste encore l’ineffaçable souvenir des vertus et des qualités de toutes sortes de celle qu’une mort cruelle enleva à votre amour et au respect de ceux qui la connaissaient.
Cette perte me fait redoubler d’amitié pour vous, et nous resteront unis plus étroitement que par le passé dans les sentiments dont vous savez, monsieur, la force et la sincérité.

Lettre de condoléance sur la perte d'un parent quelconque


Monsieur,

La mort de Monsieur votre oncle (ou cousin, etc., ou de Madame votre tante, etc.) afflige profondément tous ceux qui connaissaient ses mérites ou qui avaient reçu des preuves de sa bonté et de son zèle à rendre service. Il m’a été donné de vivre avec lui (ou avec elle) dans des relations de respectueuse amitié ; aussi ; cette perte m’étant pénible à l’égard de la perte d’un membre de ma propre famille, vous me permettez d’unir ma douleur à la vôtre et de vous exprimer, Monsieur, mes sentiments de tristesse et d’affectueuse sympathie.

Apprendre le décès d'un proche est toujours difficle, pour ses amis, son entourage, et surtout sa famille. Dans ces moments compliqués ou il faut s'occuper des obsèques et d'une lourde charge administrative (avis et déclaration de décès), le moral des proches est souvent au plus bas et quelques petits riens peuvent vraiment apport er du réconfort. Une jolie carte de condoléances, un petit message dans une lettre de condoléances, un bouquet de fleur ou un article funéraire peuvent apporter beaucoup au moral des familles. Ecrire une lettre de condoléance n'est jamais simple, le site lettre-de-condoleance.fr est la pour vous aider.